La pratique du zen

Point fondamental du zen, la transmission s'opère à travers les ordinations et la cérémonie du shiho.

Les ordinations

Il est possible à chaque pratiquant qui veut s'engager plus profondément dans la pratique ou qui veut entrer dans une relation maitre-disciple de demander à recevoir l'ordination de bodhisattva, moine ou nonne. Les ordinations se déroulent alors au cours de la sesshin.

L'engagement

Le récipiendaire s'engage à placer la pratique de zazen au coeur de sa vie.

La prise de refuge

Le récipiendaire prend refuge dans les trois trésors : Bouddha, Dharma et Sangha.

La réception des préceptes

Ne pas tuer.
Ne pas voler.
Ne pas convoiter. S'abstenir de sexualité sans amour.
Ne pas mentir.
Ne pas s'intoxiquer ni le corps ni l'esprit.
Ne pas calomnier, ne pas discuter des manquements.
Ne pas se glorifier, ne pas dénigrer..
Ne pas être avare.
Ne pas se mettre en colère.
Ne pas blasphémer les trois trésors.

Les cérémonies d'ordination ont entièrement lieu en français.

Le shiho

Originellement, le shiho était la certification par un maitre de l'éveil de son disciple, à tout le moins de son aptitude à enseigner le Dharma.

Bernard Deverrière, Jean-François Rouchy et Isabelle Trellu ont reçu le shiho de Christian le 23 juillet 2018.

© 2019 AZNE - Tous droits réservés
Association Zen Nuage & Eau - Association loi 1901
Dernière mise à jour le : 23 02 2019