La pratique du zen

L'AZNE

est une association, créée en 2009, soumise à la loi de 1901.Son but est d'aider au développement du bouddhisme zen par la pratique de la méditation zen, le zazen, et d'organiser des retraites de méditation, appelées sesshins.

Christian Payen

est né le 6 octobre 1948. Sa formation : juriste et informaticien. Il a commencé la pratique de zazen en 1985 et a été ordonné, par Roland Rech, bodhisattva en 1986, puis moine en 1987.

Secrétaire du Dojo Zen de Paris de 1999 à 2006, il en est le président depuis.

Le 8 décembre 2008, il reçoit la transmission du Dharma de Jean-Marc Tenryu Bazy, disciple de Nishijima Roshi, au temple Gudo-Ji de Villeurbanne.

Sa pratique

Christian s'inscrit bien évidemment dans la tradition du zen Soto, mais refuse toute inféodation aux autorités du zen japonais. Il n'enseigne pas un zen religieux, encore moins un zen de développement personnel, mais un zen qui s'inscrit dans la plus haute spiritualité, un zen d'éveil qui prend ses racines en zazen.

La spiritualité

Toute spiritualité a pour but d'essayer de répondre à la question « Que suis-je ? ».

Pour essayer de répondre à cette question, il convient de mettre au jour, tout d'abord, ce que l'on n'est pas. C'est-à-dire de mettre en lumière toutes les fausses identifications qui ont servi à façonner notre personnalité quand nous étions enfants et que nous avons renforcées par la suite.

Ces identifications sont de deux sortes, identifications au corps, d'une part, et identifications à notre égo, d'autre part. Elles sont faciles à débusquer, elles commencent toutes par « je suis ». Je suis ceci, je suis cela.

Une fois réalisé ce que l'on n'est pas, reste simplement ce que l'on est, que l'on a toujours été, que l'on sera toujours. Dans le zen on appelle cela l'esprit originel, l'esprit un, notre véritable nature, la nature de bouddha, le Soi. D'autres traditions nomment cela le Soi également, la Conscience, la Conscience universelle, la Source. Comprenons bien que tous ces concepts ont pour unique fonction d'essayer d'exprimer l'indicible.

Ainsi, à la fin, on réalise que l'on n'est pas le personnage que l'on croit être et que ce que nous sommes réellement est bouddha, c'est-à-dire Absolu.

© 2018 AZNE - Tous droits réservés
Association Zen Nuage & Eau - Association loi 1901
Dernière mise à jour : le 22 janvier 2018